Haut de la page

Livraison offerte dès 50€ d'achat

Fermer

Choisir le sexe de son bébé : les trucs imparables !

Fille ou garçon ? Non, non, moi c’est un bébé que je veux ! Oui, oui, n’empêche qu’on se surprend parfois à l’imaginer tout bleu ou tout rose son bébé... surtout quand les deux premiers sont 2 filles ou 2 garçons...

Choisir le sexe de son bébé : les trucs imparables !
Parce que l'on ne sait jamais et qu'en plus c'est rigolo, nous avons enquêté sur les méthodes, soi-disant les plus fiables, pour agir sur le sexe de son futur enfant. Alors, fantasmes ou espoirs ?


1. « S'aimer très, très fort » mais pas n'importe quand !



Pour ceux qui voudraient une fille : attention il va falloir « s'aimer très, très fort » jusqu'à 5 jours avant ovulation.
Après cette date et jusqu'à 2 jours après, c'est à coup sûr un garçon qui sortira de vos entrailles !

Nous vous épargnerons les détails du pourquoi et du comment mais cette question a fait l'objet d'études tout à fait sérieuses de la communauté scientifique.
Cliquez sur ce lien pour creuser le sujet.






2. Creuser du côté de l'assiette



Passons à une autre théorie, celle qui se base sur le régime alimentaire. Théorie née dans les années 70 à la suite d'une expérience, tout ce qu'il y a de plus réglo, réalisée par le Dr. François Papa (véridique) à l'hôpital Cochin. D'après le Dr. Papa, l'alimentation de la maman (il ne s'agit pas de se tromper) influence dans les voies génitales le tri des spermatozoïdes, porteur soit du chromosome X, soit du chromosome Y.

Pour augmenter les chances d'avoir une fille, la maman devra privilégier les apports en calcium et en magnésium tout en réduisant le potassium et le sodium (sel). Au menu donc, produits laitiers, oléagineux, céréales, chocolat et mets non salés.

Si au contraire, c'est un garçon que vous désirez, il faudra privilégier la viande, le poisson et les fruits avec une grande rigueur.
Pour creuser le sujet...


3. Se fier au cycle de la lune



Selon la grande tradition chinoise datant du VIème siècle avant J.-C, il suffit de calculer les positions de la Lune par rapport à l'axe Soleil-Terre. Ce serait en fonction de ces dernières, mesdames, que notre vagin serait acide ou alcaline. Dans le premier cas, ce sont les filles qui sont favorisées dans le deuxième, vive les ptits mecs !

Il s'agit donc d'un calcul complexe effectué à partir du nombre KOUA (un chiffre déterminé à partir de la date de naissance et du sexe du père et de la mère et de la position de la Lune au moment du câlin).
Alors plutôt que de consulter Madame Soleil, voici un calculateur KOUA... Marge d'erreur garantie de 5 à 25%... plutôt encourageant.





4. Autres « astuces » un peu douteuses mais on ne sait jamais ...



* Restez allongée un bon bout de temps après « le gros câlin » pour favoriser les spermatozoïdes à chromosome Y, et donc les petits garçons, qui ont besoin de calme pour se concentrer !

* Se coucher sur le côté droit si l'on veut un garçon, et sur le côté gauche si l'on veut une fille...Parole d'Aristote !

* S'étreindre dans le vent du Sud donnerait plus de chances de concevoir une fille, tandis que les vents du Nord favoriseraient l'arrivée des garçons. Et on s'accroche !

* Enfin, mangez l'utérus d'une maman lapin pour avoir avoir une fille et les coucougnettes d'un papa lapin pour avoir un garçon. Méthodes qui a fait ses preuves au Moyen-Age !!!

Finalement, le mieux, c'est peut-être encore de s'en remettre à Dame Nature...

L'équipe Good Goût

Votre enfant devrait adorer

Inscrivez-vous à la newsletter
Entre parents on se comprend, alors partageons nos découvertes.
En indiquant votre adresse email ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.
Balance Good Goût

Jouez avec Kylian et Good Goût Kidz et gagnez le poids de votre enfant en gourdes de fruits !

 
Les cookies nous permettent de personnaliser notre contenu et d'analyser nos chiffres. Pour en savoir plus ou s'opposer, nous vous invitons à consulter notre Charte pour la Protection des Données et à paramétrer vos cookies . J'accepte