Logo de Good Goût
Les cookies nous permettent de personnaliser notre contenu et d'analyser nos chiffres. Pour en savoir plus ou s'opposer, nous vous invitons à consulter notre Charte pour la Protection des Données et à paramétrer vos cookies.J'accepte
Se connecter
Connexion avec Facebook
OU
J'ai oublié mon mot de passe Créer un compte
Votre panier est vide
Total TTC0.00
Valider Livraison en France métropolitaine uniquement
Recherchez un produit, un article, ou une vidéo
Back to Top
Inscrivez-vous à la newsletter
Entre parents on se comprend, alors partageons nos découvertes.
En indiquant votre adresse email ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.
Retour Good Goût >Le coin des parents>Bien manger > Olé, Olait !
Rubrique

Bien manger

Rubrique
Partagez cet article
Olé, Olait !

Olé, Olait !

Dans la famille éveil du goût des bébés, je demande le lait ! Qu’il soit de vache, de chèvre, de brebis ou d’origine végétale, il a aussi son mot à dire.
Direction la voie lactée pour un voyage gourmand et riche en découvertes gustatives…

LE BON GOUT DU LAIT !


La douceur de la carotte, le côté anisé du panais, l’acidité de la prune, le petit goût noisette du topinambour : avec les fruits et les légumes, la découverte des goûts, des couleurs et des textures est devenue une évidence pour votre petit bout depuis que vous avez débuté la diversification alimentaire… Vous êtes ensuite passé à la viande, puis au poisson, aux épices, aux aromates sans penser une seule seconde au lait ! Mal vu, le lait ? Non ! Disons plutôt qu’il a la réputation de manquer de caractère. Et c’est là où nous faisons fausse route… Car en vrai, il n’y a pas UN LAIT mais DES LAITS (oui, oui, on vous assure !) avec des personnalités singulières et parfois bien… trempées. Entier (comme dans notre lait infantile) ou demi-écrémé, animal ou végétal, nature ou bien accompagné : dès 6 mois, vous pouvez donc officiellement faire les présentations à votre petit bout et jongler entre les yaourts au lait fermenté de vache, des desserts au lait de brebis ou de chèvre ou des brassés à base de lait végétaux.
 

 
NE TOURNEZ PAS AUTOUR DU POT (AU LAIT)


C’est vrai, à 6 mois, tout bascule dans la vie de votre bébé : il va croquer la vie (sans petite dent) mais avec une incroyable soif de découvertes ! Ses besoins changent, ses envies aussi : on continue sur la lancée de la diversification alimentaire. Pour bien grandir, le calcium reste indispensable à son alimentation : votre petit bout aura encore et toujours besoin de lait (entre 500 et 800ml par jour) qu’il soit maternel ou infantile. La bonne nouvelle, c’est qu’à partir de ses 6 mois, vous pouvez commencer à vous tourner vers les produits laitiers dont les yaourts. Pour ne pas se planter, choisissez des yaourts spécifiques pour bébé ou des brassés aux fruits, parfaitement adaptés aux besoins des chérubins. Maintenant que vous êtes sûr de votre coup (de cuillère) au niveau nutritionnel, n’hésitez pas à varier les plaisirs : à base de lait de vache, de lait de brebis, de lait de chèvre ou encore de lait* végétal ! Comme pour n’importe quel ingrédient, il suffit d’y aller crescendo, étape par étape et tout en douceur.

 

TOUS LES GOUTS (DU LAIT) SONT DANS LA NATURE


Si le goût du lait de vache peut parfois paraître un peu monotone, les laits végétaux nous emmènent à la découverte de goûts inédits. Par exemple, cultivé depuis des millénaires et originaire d’Asie, le lait d’avoine, riche en fibres, a cette petite touche ronde et délicate qui lui donne une petite note gourmande plutôt sympa. De son côté, le lait d’amande joue à fond la carte de la douceur et se digère très facilement ! Ces deux laits* végétaux sont donc idéals pour initier votre bébé à de nouveaux goûts (du lait). On peut ensuite titiller sa curiosité avec pourquoi pas un lait d’épeautre ou de coco : sa petite touche d’exotisme est idéale pour sortir des sentiers battus (sans pour autant dérouter votre petit gastronome en culotte courte)

 

LAIT'S GO !


Pour finir, on vous redonne le tempo laitier idéal lorsque votre petit bout à 6 mois : du lait maternel (ou infantile si vous ne souhaitez pas allaiter) le matin et deux autres laitages dans la journée en variant les plaisirs : à midi, au goûter ou le soir, selon l’humeur de vos petits gastronomes !

*boisson végétale
 
Partagez cet article
#goodgout