Haut de la page

Livraison offerte dès 50€ d'achat

Fermer

Industrielle versus Bio : le match des tartes aux pommes

"One apple a day keeps the doctor away" (Traduction : "Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours"). Une jolie maxime qui prend tout son sens lorsque votre Pink Lady ou Granny Smith a été exempte de produits chimiques et porte le label Bio... Car c’est en effet le fruit qui reçoit le plus de traitements chimiques !

Industrielle versus Bio : le match des tartes aux pommes
Dans son livret "La Bio en questions - 25 bonnes raisons de devenir bio consom'acteur", l’association du même nom compare précisément la composition d’une bèèèèèlle tarte aux pommes d’hypermarché (vous savez la toute brillante dans sa boîte en plastique...) avec celle d’une pâtisserie bio. On vous laisse parcourir cette étude instructive. Bon appétit !

Liste des ingrédients pour une tarte aux pommes industrielle non bio :

"• De la farine de blé ; les grains ont été enrobés d’un fongicide avant semis, les plants ont subi 2 à 6 traitements de pesticides, un traitement aux hormones pour raccourcir les tiges, ont reçu plusieurs engrais chimiques de synthèse, des herbicides. Pour la conservation, les grains peuvent être fumigés au tétrachlorure de carbone et au bisulfite de carbone puis arrosés au chlorpyrimiphosméthyl.

• Des corps gras qui ont reçu un antioxydant comme l’hydroxytoluène de butyle et un émulsifiant.

• Des huiles préparées avec des graines (cultivées, comme le blé) ; l’extraction se fait par des solvants ; les huiles sont ensuite raffinées par l’action de l’acide sulfurique, lavées à chaud, neutralisées à la lessive de soude, décolorées au bioxyde de chlore ou au bicarbonate de potassium et désodorisées à 160° C avec du chlorure de zinc. Enfin, elles sont recolorées à la curcumine.

• Des oeufs d’élevages industriels ; les poules ont été nourries avec des granulés contenant des antioxydants, des arômes, des émulsifiants, des colorants comme la capsanthéine, des liants tels le lignosulfate, des appétants, parfois des antibiotiques. Lors de la transformation, les oeufs peuvent recevoir, avant séchage, des émulsifiants, des agents actifs de surface et d’éventuelles enzymes pour en retirer le sucre.

• Des pommes qui ont 27 traitements de pesticides en moyenne, dont certains peuvent être cancérigènes ou neurotoxiques ; elles ont été plongées dans du sulfate d’aluminium et conservées grâce à du sorbate de potassium (E202).

• Du sucre ajouté provenant de betteraves qui ont reçu leur dose d’engrais et de pesticides.

• Du sucre extrait par décantation à la chaux et à l’anhydride sulfureux, décoloré au sulfoxylate de sodium, raffiné au norite et à l’alcool isopropylique, et enfin azuré au bleu anthraquinonique.
Ajouter des pesticides et des fongicides pour conserver les matières premières, ainsi que des conservateurs, des colorants, des gélifiants, des épaississants, des stabilisants... utilisés lors de la préparation finale de la tarte.

En bio, tous ces produits chimiques de synthèse sont interdits !

Recette d’une tarte aux pommes bio :

- De la farine bio : le blé est cultivé selon la réglementation européenne sur la production biologique (longue période de conversion des sols, exclusion des engrais et produits chimiques, rotations des cultures, travail du sol respectant sa vie microbienne, associations végétales, compostage, choix de semences adaptées au terroir et naturellement résistantes aux parasites et maladies...)

- Des œufs bio : les poules sont nourries avec des aliments issus de l’agriculture biologique. Les bâtiments dans lesquels elles se trouvent offrent un accès facile à l'espace "plein air". Quant aux traitements, elles sont soignées en priorité grâce aux médecines "douces".

- Du beurre bio : le beurre biologique est issu de lait lui-même biologique. Les vaches qui ont produit le lait ont été élevées selon des règles strictes correspondant aux normes de l’agriculture biologique. Par exemple, les bovins broutent de l’herbe dans un champs qui n’a pas été inondé de pesticides.

- Des pommes bio : pour éviter la détérioration des fruits par des maladies ou des insectes, le recours aux soins préventifs naturels est privilégié. Par exemple, l'emploi de soufre et de cuivre à faibles doses évite le développement de certaines maladies et l'argile permet de perturber le cycle naturel de certains insectes.

- Du sucre bio : en agriculture biologique, le sucre est issu de la canne à sucre et non pas de la betterave. La rotation des cultures est indispensable en bio pour éviter tout épuisement du sol et l’apport d’azote. C’est pourquoi, il y a alternance avec des légumineuses.

- De l’eau.

A vous de choisir !

Votre enfant devrait adorer

Inscrivez-vous à la newsletter
Entre parents on se comprend, alors partageons nos découvertes.
En indiquant votre adresse email ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.
Balance Good Goût

Jouez avec Kylian et Good Goût Kidz et gagnez le poids de votre enfant en gourdes de fruits !

 
Les cookies nous permettent de personnaliser notre contenu et d'analyser nos chiffres. Pour en savoir plus ou s'opposer, nous vous invitons à consulter notre Charte pour la Protection des Données et à paramétrer vos cookies . J'accepte