Charge mentale : Le droit de réponse des Papas !

Lorsque ma femme est rentrée à la maison ce soir-là et qu'elle m'a regardé d'un sale œil, je me suis tout de suite demandé ce qu’il avait bien pu arriver. Panique !! Elle s'avance décidée dans ma direction, je serre malgré moi un peu les fesses. Aurais-je oublié la date anniversaire de notre premier Spritz ? Mon short de boxe post-training se serait-il (encore) échoué dans le linge à repasser ? Non. Le problème est d’un tout autre ordre.

« Charge mentale » : Le droit de réponse des Papas !
Partager cet article
Partager sur Facebook
« Je sais ce qui ne va pas chez moi ! », me lance-t-elle triomphante. « Alléluia », pensais-je un peu coupable de mon mauvais esprit. « Je souffre de charge mentale ! ». De charge mentale… ah ouais… Comme le professeur Xavier, rien que ça ! Ma femme est un X-Men et elle peut déplacer les objets par la force de son esprit ?… Mais c'est génial…

Déception. Elle m'explique qu'elle a vu tout ça dans une BD sur le web, que c'est le mal du siècle chez les femmes et que cela n'a rien à voir avec de la télékinésie, mais que c'est le fait de devoir tout gérer à la maison. Les tâches ménagères, la liste de courses, le coucher des enfants, les vaccins, les impôts, les vacances, les anniversaires des uns et des autres… Bref, être le « chef de projet » du foyer quoi. Et tout ça en plus de son boulot ! Des choses qui tournent sans cesse dans sa tête comme une chanson de Patrick Sébastien et qui, en définitive, l'épuisent complètement.

Coup de bambou ! Moi qui avais l'impression que nous formions une « team ». Que c'était 50/50 sur tous les plans, tous les chantiers, tous les aléas de notre vie de couple… J'en suis comme deux ronds de flan.

Bon, c'est vrai que j'oublie toujours de prendre les yaourts bio au lait de brebis quand je vais m'acheter une bière au lait de malte, mais c'est juste que je ne me rendais absolument pas compte de l'ampleur du problème. Oui parce que, apparemment, c'est une vraie souffrance.

A notre décharge (nous les hommes, les vrais), nous sommes vraiment motivés pour rendre nos femmes heureuses. Donc n'hésitez pas et parlez-nous !
Alors je sais que le « Tu n'avais qu'à le demander » était déjà dans la BD et que ça énervait déjà pas mal la gente féminine mais c'est vrai. On est là ! On fait bloc ! C'est juste une question de mettre en place une organisation où vous nous faites confiance. Confiance ! Où vous ne vous la jouez pas Bruce Willis au féminin (« je travaille mieux seule, Billy !») portant toute la maisonnée à bout de bras.

Les filles...on respire...on n’est pas seule...On est bien. Et sinon, on a Good Goût pour filer un coup de pouce au dîner.

Le blog d'Emma :
https://emmaclit.com/2017/05/09/repartition-des-taches-hommes-femmes/

Son twitter :
@KerriganNuNue

Votre bébé devrait adorer

Les cookies nous permettent de personnaliser notre contenu et d'analyser nos chiffres. Pour en savoir plus ou vous opposer, nous vous invitons à consulter notre Charte pour la Protection des Données.
Accepter

Paramétrer