Haut de la page

Livraison offerte dès 50€ d'achat

Fermer

Comment gérer l'introduction des protéines dans l'assiette de votre bébé?

Ça y est, votre bébé mange déjà tout plein de fruits et de légumes différents : une belle avancée dans la diversification de son alimentation. Mais pas si vite moussaillon, cette période qui vous fait louvoyer entre persévérance et émerveillement n'est pas finie. Il est désormais temps de lui faire découvrir le monde merveilleux des protéines !

Comment gérer l'introduction des protéines dans l'assiette de votre bébé ?

Pourquoi introduire des protéines dans l'alimentation de votre bébé ?



C'est parce que les protéines sont des constituants de nos cellules qu'elles sont aussi fondamentales : elles jouent un rôle aussi bien plastique (c'est à dire de construction) qu'énergétique. Autant dire qu'elles ont un très grand rôle à jouer dans la croissance de votre enfant : c'est notamment grâce à elles que l'organisme de votre bébé pourra se défendre contre les virus et les bactéries.
Les protéines ont une teneur élevée en acides aminés dits « essentiels ». Ceux-ci ont la particularité de ne pas être produits par le corps humain (contrairement aux acides aminés « classiques »). Le seul moyen d'en fournir à votre bébé, est donc de les apporter dans son alimentation. Et ça tombe bien, car les poissons, les viandes, les œufs, mais aussi les céréales et légumineuses en regorgent !
 

Quand est-il conseillé d'introduire de la viande dans l'assiette de votre bébé ?



Pour que la flore intestinale - qui aide à la digestion des aliments dans l'intestin - de votre bébé se développe tout en douceur et sans chambouler son petit organisme, il est donc primordial d'introduire les nouveaux aliments tout dou-ce-ment. En allant bien sûr du plus facile au plus complexe à digérer. C'est pourquoi les protéines, animales notamment, doivent arriver APRES les fruits et légumes, soit dès ses 6 mois révolus.
A partir de 6-7 mois, vous pouvez introduire poissons et viandes. Tous les poissons peuvent être savourés par votre enfant. A noter que les poissons gras tels que le saumon, les maquereaux ou les sardines sont particulièrement intéressants. En effet, ces poissons sont excellents pour votre bébé car riche en DHA (un oméga-3 qui joue un rôle déterminant dans le développement du cerveau, du système nerveux et de la vision. En revanche, soyez également TRES vigilants lors de votre chasse aux arêtes. C'est le moment de sortir les lunettes et la pince à épiler pour une petite inspection ! La grande majorité des viandes peuvent être données à votre enfant, comme les viandes blanches (poulet, de dinde...) et certaines rouges (faux-filet et rumsteck). En revanche, les abats et la charcuterie sont déconseillés pour les bébés, à l'exception du jambon blanc (sans couenne et appauvri en sels).
A partir de 7 mois, vous pouvez introduire uniquement les JAUNES d'œufs (cuits et écrasés), les blancs d'œufs ayant en effet un fort potentiel allergène. L'idéal est donc d'attendre le 12e mois pour lui faire découvrir le blanc d'œuf.
 

Quelle quantité de protéines pour votre bébé ?



Les besoins nutritionnels de votre bébé évoluent au fil de sa croissance. C'est pourquoi les quantités de protéines que vous lui servez doivent également évoluer avec son âge.
De 6 à 8 mois, 10g de protéines par jour suffisent. Concrètement ? Cela représente 2 cuillères à café de viande ou poisson.
De 8 à 12 mois, 20g de protéines sont recommandées. Cela représente 4 cuillères à café de viande ou poisson.
Pour les œufs, ça sera un demi-jaune entre 7 et 9 mois et 1 jaune entier entre 9 et 12 mois.
A partir de 12 mois, votre enfant commence à devenir grand et il faut passer à 30g de protéines animales par jour. Ce qui représente 6 cuillères à café de viande ou poisson ou ½ œuf dur (entier).
 

Comment intégrer ces nouveaux aliments dans les petits plats de votre bébé ?



Première règle de base : il est recommandé de ne pas cacher un nouveau goût sous un autre. La toute première fois que vous lui ferez gouter de la viande, du poisson, ou encore de l'œuf à votre bébé, présentez-lui l'aliment seul. Cela lui permettra d'identifier ce nouveau goût (même si le coup de foudre n'est pas instantané) et vous pourrez mieux identifier ses préférences.
L'idéal sera d'intégrer ces nouveautés lors du repas du midi. En effet, un excès de protéines, et notamment le soir, n'est pas l'idéal pour une bonne digestion, et donc pour la qualité de son sommeil.
Vous pensez être à court d'outils pour couper/hacher la viande et le poisson en tout petit petit ? Astuce de chef : utilisez vos ciseaux à fines herbes ou encore un mini mixer pour couper encore plus finement les aliments.
 

Une fois l'étape de la découverte passée, comment cuisiner ces protéines animales pour votre bébé ?



Et pour vous faciliter la vie, Good Goût a pensé à vous et lui a concocté de délicieuses petites recettes à base de protéines animales pour tous les âges (de 6 à 15 mois), à base de poissons de viandes, ou de céréales !

Votre enfant devrait adorer

Inscrivez-vous à la newsletter
Entre parents on se comprend, alors partageons nos découvertes.
En indiquant votre adresse email ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.
Balance Good Goût

Jouez avec Kylian et Good Goût Kidz et gagnez le poids de votre enfant en gourdes de fruits !

 
Les cookies nous permettent de personnaliser notre contenu et d'analyser nos chiffres. Pour en savoir plus ou s'opposer, nous vous invitons à consulter notre Charte pour la Protection des Données et à paramétrer vos cookies . J'accepte